Hilaire BALU KUYANGIKO

Hilary Balu

Native country / Pays d'origine :

République démocratique du Congo

Biography :

Born on 16 April 1992 in Kinshasa, DRC, where he lives and works, Hilaire Balu Kuyangiko, a contemporary Congolese artist, trained as a painter, graduated in plastic art from the Academy of Fine Arts in Kinshasa in 2014. He collaborates with the structure Kin Art Studio (KAS) in Kinshasa and is co-founder of the group Vision Total (vi.to).

In 2016, Balu decided to learn how to sculpt wood by taking inspiration from ancestral African works. This experience allowed him to develop his own view of the transformation that Congolese society is undergoing. Through the new symbols of power, which he calls “new gods”, he questions the consumerist imaginary conveyed by globalization.

In his work, he is interested in the reappropriation and contextualization of the aesthetics and philosophy of the ancestral myths Kongo / Nkisi Mangaaka. At the crossroads of iconography, he refers, among other things, to the symbolic languages of contemporary power, popular culture and art history from elsewhere. In his paintings, sculptures and drawings, the Nkisi takes a prominent place as a timeless deity now erased by the “new gods” of consumerism. However, the hybrid images, which Balu proposes, act as symbolic or metaphorical forms of the identity process situated in the unequal cultural exchange between the African continent and the rest of the world.

His work has been presented in various exhibitions such as “Kinshasa 2050” at the French Institute in Kinshasa; “Congo Star” at the Museum of Graz, Austria in 2018; the group exhibition “Megalopolis, Voices from Kinshasa” at the Museum für Völkerkunde zu Leipzig, Germany; “Kinshasa Chronicles of the City” at the MIAM Museum in Sète, France; “Young Congo” at Kin ArtStudio in Kinshasa. His works have been acquired by private collections, the Wits Art Museum (WAM) in Johannesburg and the Leipzig Museum in Germany. In 2019, he presented his work during the exhibition “Congo as fiction” at the Rietberg Museum in Zurich, Switzerland.

Biographie :

Né le 16 avril 1992 à Kinshasa, en RDC, où il vit et travaille, Hilaire Balu Kuyangiko, artiste congolais contemporain, peintre de formation est diplômé en art plastique de l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa en 2014. Il collabore avec la structure Kin Art Studio (KAS) à Kinshasa et est co-fondateur du groupe Vision Total (vi.to).

En 2016, Balu décide d’apprendre à sculpter le bois en s’inspirant d’œuvres ancestrales africaines. Cette expérience lui a permis de développer son propre regard sur la transformation que subit la société congolaise. A travers les nouveaux symboles du pouvoir qu’il qualifie de « nouveaux dieux », il questionne l’imaginaire consumériste véhiculé par la mondialisation.

Dans son travail, il s’intéresse à la réappropriation et la contextualisation de l’esthétique et la philosophie des mythes ancestraux Kongo / Nkisi Mangaaka. A la croisée des iconographies, il fait référence, entre autres, aux langages symboliques du pouvoir contemporain, à la culture populaire et à l’histoire des arts d’ailleurs. Dans ses peintures, sculptures et dessins, le Nkisi prend une place prépondérante comme une divinité intemporelle aujourd’hui effacée par les « nouveaux dieux » du consumérisme. Cependant, les images hybrides, que Balu propose, agissent comme des formes symboliques ou métaphoriques du processus identitaire situé dans l’échange culturel inégal entre le continent africain et le reste du monde.

Son travail a été présenté dans différentes expositions telle que « Kinshasa 2050 » à l’institut français de Kinshasa; « Congo Star » au Musée de Graz, en Autriche en 2018; l’exposition collective « Megalopolis, les voix de Kinshasa » au Museum für Völkerkunde zu Leipzig, en Allemagne; « Kinshasa chroniques urbains » au musée de MIAM à Sète, en France ; « Young Congo » au Kin ArtStudio à Kinshasa. Ses œuvres ont été acquises par les collections privées, par le Wits Art Museum (WAM) de Johannesburg et par le Musée de Leipzig en Allemagne. En 2019, il présente son travail pendant l’exposition « Congo as fiction » au Musée Rietberg à Zurich, en Suisse.

Suspension temporaire des activités d'AAD sur le terrain

Comme vous le savez la propagation du Coronavirus s’étend au monde entier. Après l’Asie, l’Europe et le continent américain, le continent africain voit arriver l’épidémie de Covid19 avec une très grande inquiétude compte tenu des infrastructures sanitaires limitées dont il dispose dans certains pays.

Toute les équipes d’AAD souhaitent apporter leur soutien chaleureux aux artistes, professionnels, partenaires et volontaires engagés dans nos projets partout en Afrique.

Nous avons préventivement pris la décision de suspendre temporairement toutes nos activités sur le terrain afin de participer à la sécurité de toutes et tous et d’essayer de freiner la propagation du virus sur le continent.

On le sait aujourd’hui, la rapidité de mise en œuvre des mesures de protection des personnes à une échelle collective, est critique dans la lutte future contre l’impact de ce virus.

En ces temps de confinement, vous pouvez retrouver certains de nos projets et rester en contact sur: 

La page facebook d’African Space Art Project 

Le site AAD 

Le compte instagram AAD

La page facebook AAD

Surtout prenez soin de vous et de vos proches.

L’équipe AAD.