Gosette LUBONDO DIAKOTA

Native country / Pays d'origine :

République démocratique du Congo

Biography :

Gosette Lubondo is a Congolese photographer and visual artist based in Kinshasa. Graduate in visual communication at the Academy of Fine Arts Kinshasa, She has been inspired since a young age by the work of her father, photographer by profession. She quickly became interested and participated in seve- ral kinois collective workshops. In 2013 she works with photographer Bruno Budjelal. This in a workshop organized by the collective Eza possible in Kinshasa.

Her work deals with the theme of memory and the history of spaces, but also of people. She uses photography to create an intersection between the present and the past and is also an archive of the fu- ture, both in staging and self-portraiture.

Winner of the Photographic Residences of the Quai Branly Jacques Chirac Museum 2017 and Finalist of the Goethe Institut Masterclass, She has presented her work in several collective exhibitions such as: Seven Hills (Kampala Biennial) 2016; Heliotropism, Collection si particuliere, Arles 2017; Eblouissement (Biennale of Lubumbashi), National Museum of Lubumbashi 2017; Stories (African Business and Econo- mic Forum) Egypt 2017, Kinshasa Chronicle (International Museum of Modest Arts, France) 2018, Congo Stars, (Joanem Museum, Australia) 2018, Addis Foto Fest 2018.

Biographie :

Gosette Lubondo est une photographe et artiste visuelle congolaise basée à Kinshasa. Diplômée en communication visuelle de l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa, elle s’inspire depuis son plus jeune âge de l’œuvre de son père, photographe de profession. Elle s’est rapidement intéressée et a participé à plusieurs ateliers collectifs kinois. En 2013, elle travaille avec le photographe Bruno Budjelal dans un atelier organisé par le collectif Eza possible à Kinshasa.

Son travail aborde les thèmes de la mémoire et de l’histoire des espaces, ainsi que des personnes. Elle utilise la photographie pour créer une intersection entre le présent et le passé et est également une archive du futur, tant dans la mise en scène que dans l’autoportrait.

Lauréate des Résidences Photographiques du Musée Jacques Chirac du Quai Branly 2017 et finaliste de la Masterclass du Goethe Institut, elle a présenté son travail dans plusieurs expositions collectives telles que Seven Hills (Biennale de Kampala) 2016 ; Heliotropism, Collection si particuliere, Arles 2017 ; Eblouissement (Biennale de Lubumbashi), Musée national de Lubumbashi 2017 ; Stories (African Business and Econo- mic Forum) Egypt 2017, Kinshasa Chronicle (Musée international des arts modestes, France) 2018, Congo Stars, (Joanem Museum, Australie) 2018, Addis Foto Fest 2018.

Suspension temporaire des activités d'AAD sur le terrain

Comme vous le savez la propagation du Coronavirus s’étend au monde entier. Après l’Asie, l’Europe et le continent américain, le continent africain voit arriver l’épidémie de Covid19 avec une très grande inquiétude compte tenu des infrastructures sanitaires limitées dont il dispose dans certains pays.

Toute les équipes d’AAD souhaitent apporter leur soutien chaleureux aux artistes, professionnels, partenaires et volontaires engagés dans nos projets partout en Afrique.

Nous avons préventivement pris la décision de suspendre temporairement toutes nos activités sur le terrain afin de participer à la sécurité de toutes et tous et d’essayer de freiner la propagation du virus sur le continent.

On le sait aujourd’hui, la rapidité de mise en œuvre des mesures de protection des personnes à une échelle collective, est critique dans la lutte future contre l’impact de ce virus.

En ces temps de confinement, vous pouvez retrouver certains de nos projets et rester en contact sur: 

La page facebook d’African Space Art Project 

Le site AAD 

Le compte instagram AAD

La page facebook AAD

Surtout prenez soin de vous et de vos proches.

L’équipe AAD.