Cyrus Kabiru

Cyrus Kabiru ©Radio Jambo

Native country / Pays d'origine :

Kenya

Biography :

Cyrus Kabiru  was born in 1984 in Nairobi, Kenya, where he still lives and works. He has exhibited frequently both internationally and on the African continent. Notable solo exhibitions include: Upcoming in 2010 at the Kuona Trust in Nairobi, Kenya; Cyrus Kabiru at the Kunstpodium T Gallery in Tilburg, Netherlands in 2011 and C-Stunners & Black Mamba at SMAC Gallery in Cape Town in 2015. He was recently selected as one of Quartz’s Africa Innovators for 2016 in Nairobi, Kenya. In 2013, he was a fellow at TED’s The Young, The Gifted, The Undiscovered in the USA. That same year, Kabiru exhibited at the Lagos Photo Festival in Nigeria and his work formed part of Afrofuture: Adventure with Makers, Thinkers and Dreamers at the Milan Design Week in Italy, as well as in The Shadows Took Shape at The Studio Museum in Harlem, New York, USA.

Kabiru‘s work was included in the seminal travelling exhibition Making Africa – A Continent of Contemporary Design, curated by Amelie Klein with Okwui Enwezor, first shown at the Vitra Design Museum in Weil am Rhein, Germany in 2015, and later at The Guggenheim Museum in Bilbao, Spain and then at the Centre de Cultura Contemporània de Barcelona (CCCB) in Spain during 2016. The exhibition was most recently shown at the Kunsthal Rotterdam, Netherlands. Kabiru also featured in AFRICA – Architecture & Identity at the Louisiana Museum in Humlebæk, Denmark and Beyond Borders, the 5th edition of the Beaufort Triennial in West Flanders, Belgium, both in 2015.

Important group exhibitions include: Concealed Selections from the Permanent Collection at the Studio Museum in Harlem, New York, USA; Towards Intersections: Negotiating Subjects, Objects and Contexts at the University of South Africa Art Gallery in Pretoria, South Africa and Lumières d’Afriques, organised by the AAD Fund, at the Théâtre National de Chaillot in Paris, France during 2015.

In 2016, Kabiru was the resident artist at the Han Nefkens Foundation in Barcelona, Spain, where he was also the first artist to participate in the Flow Series talks programme – a joint initiative of the Han Nefkens Foundation and the Antoni Tàpies Foundation. Also in 2016, Kabiru was selected as a featured artist for The ARMORY Show’s Focus Section, African Perspectives, curated by Julia Grosse and Yvette Mutumba, in New York, USA. His work featured in Brutal Beauty: Violence and Contemporary Design at the MARTA Herford Museum of Contemporary Art in Herford, Germany; Unorthodox, curated by Jens Hoffmann, at The Jewish Museum in New York, USA; and the Climactic: Post Normal Design exhibition at The Carnegie Mellon University School of Design in Pittsburgh, USA.

Cyrus Kabiru was featured in the Gestalten publication titled Africa Rising: Fashion, Design and Lifestyle from Africa.  Notable collections include the  Zeitz Museum of Contemporary Art Africa (MOCAA) in South Africa; the Han Nefkens H+F Foundation in Netherlands; the Lemaître Collection in France and Studio Museum Harlem in USA.

Biographie :

Cyrus Kabiru est né en 1984 à Nairobi, au Kenya, où il vit et travaille toujours. Il a fréquemment exposé à l’étranger et sur le continent africain. Parmi ses expositions personnelles, on peut citer A venir en 2010 au Kuona Trust à Nairobi, Kenya ; Cyrus Kabiru à la galerie Kunstpodium T à Tilburg, Pays-Bas en 2011 et C-Stunners & Black Mamba à la galerie SMAC à Cape Town en 2015. Il a récemment été sélectionné comme l’un des Africa Innovators de Quartz pour 2016 à Nairobi, au Kenya. En 2013, il a été boursier de l’émission The Young, The Gifted, The Undiscovered de TED aux États-Unis. La même année, Kabiru a exposé au Festival de la Photo de Lagos au Nigeria et son travail a fait partie d’Afrofuture : Adventure with Makers, Thinkers and Dreamers à la semaine du design de Milan en Italie, ainsi que dans The Shadows Took Shape au Studio Museum de Harlem, New York, USA.

Le travail de Kabiru a fait partie de l’exposition itinérante Making Africa – A Continent of Contemporary Design, organisée par Amelie Klein avec Okwui Enwezor, qui a été présentée pour la première fois au Vitra Design Museum de Weil am Rhein, en Allemagne, en 2015, puis au Musée Guggenheim de Bilbao, en Espagne, et enfin au Centre de Cultura Contemporània de Barcelona (CCCB), en Espagne, en 2016. L’exposition a été présentée pour la dernière fois au Kunsthal Rotterdam, aux Pays-Bas. Kabiru a également été présenté dans AFRICA – Architecture & Identity au Louisiana Museum de Humlebæk, au Danemark et dans Beyond Borders, la 5e édition de la Triennale de Beaufort en Flandre occidentale, en Belgique, tous deux en 2015.

Parmi les expositions de groupe importantes, citons : Sélections cachées de la collection permanente du Studio Museum à Harlem, New York, États-Unis ; Vers des intersections : Negotiating Subjects, Objects and Contexts à la University of South Africa Art Gallery à Pretoria, Afrique du Sud et Lumières d’Afriques, organisée par le Fonds AAD, au Théâtre National de Chaillot à Paris, France, en 2015.

En 2016, Kabiru a été l’artiste résident de la Fondation Han Nefkens à Barcelone, en Espagne, où il a également été le premier artiste à participer au programme de conférences Flow Series – une initiative conjointe de la Fondation Han Nefkens et de la Fondation Antoni Tàpies. Toujours en 2016, Kabiru a été sélectionné comme artiste vedette pour la section Focus de l’exposition ARMORY, Perspectives africaines, organisée par Julia Grosse et Yvette Mutumba, à New York, aux États-Unis. Son travail a été présenté dans Brutal Beauty : Violence and Contemporary Design au MARTA Herford Museum of Contemporary Art à Herford, en Allemagne ; Unorthodox, sous la direction de Jens Hoffmann, au Jewish Museum de New York, aux États-Unis ; et l’exposition Climactic : Post Normal Design à la Carnegie Mellon University School of Design à Pittsburgh, aux États-Unis.

Cyrus Kabiru a été présenté dans la publication de Gestalten intitulée Africa Rising : Fashion, Design and Lifestyle from Africa. Parmi les collections importantes, citons le Zeitz Museum of Contemporary Art Africa (MOCAA) en Afrique du Sud, la Han Nefkens H+F Foundation aux Pays-Bas, la collection Lemaître en France et le Studio Museum Harlem aux États-Unis.

Suspension temporaire des activités d'AAD sur le terrain

Comme vous le savez la propagation du Coronavirus s’étend au monde entier. Après l’Asie, l’Europe et le continent américain, le continent africain voit arriver l’épidémie de Covid19 avec une très grande inquiétude compte tenu des infrastructures sanitaires limitées dont il dispose dans certains pays.

Toute les équipes d’AAD souhaitent apporter leur soutien chaleureux aux artistes, professionnels, partenaires et volontaires engagés dans nos projets partout en Afrique.

Nous avons préventivement pris la décision de suspendre temporairement toutes nos activités sur le terrain afin de participer à la sécurité de toutes et tous et d’essayer de freiner la propagation du virus sur le continent.

On le sait aujourd’hui, la rapidité de mise en œuvre des mesures de protection des personnes à une échelle collective, est critique dans la lutte future contre l’impact de ce virus.

En ces temps de confinement, vous pouvez retrouver certains de nos projets et rester en contact sur: 

La page facebook d’African Space Art Project 

Le site AAD 

Le compte instagram AAD

La page facebook AAD

Surtout prenez soin de vous et de vos proches.

L’équipe AAD.